Loading...
À propos2018-12-10T16:40:34+01:00

Le style des vins

Vigne - Style des vins - A Propos - Cru Clisson

Le Clisson développe un nez intense et complexe où se mêlent subtilement les arômes de fruits confits, de coings et d’agrumes très mûrs.
En bouche, le Clisson est puissance et chaleur. Les saveurs de fruits cuits, de miel, de notes confites se côtoient.

Ouvert une heure avant d’être servi et carafé, le Clisson s’exprimera encore mieux. Il est conseillé de le servir à 14-15 °C.

Le Clisson, vin sec, riche, chaleureux et généreux est idéal à l’apéritif. Il se marie à merveille avec les Saint-Jacques poêlées, les foies gras, les poissons en sauce, les viandes blanches et les fromages.

Terroirs

Un terroir de granite.

La structure du Sèvre et Maine est caractérisée par une grande diversité de roches mères.

Cette diversité prend ses racines dans une riche histoire géologique qui remonte au précambrien au cours duquel différentes orogenèses ont donné naissances à des roches métamorphiques (micaschistes, gneiss, amphibolites…) et plutoniques (Granite, Gabbros).

Carte des crus - Terroirs - A Propos - Cru Clisson
Terre de vigne - Terroirs - A Propos - Cru Clisson

Situé dans le prolongement du massif armoricain, la zone de Clisson épouse les contours d’un massif de granite appelé « granite de Clisson ».

Roche siliceuse, ce granite donne sur les coteaux pentus de nos Crus des sols peu profonds, sableux voir caillouteux, assez pauvres et se réchauffant bien, la proximité des failles géologiques assure une bonne fracturation de la roche, condition primordiale d’un enracinement profond des vignes.

La vinification

Le cru Clisson est un vin blanc sec provenant uniquement du cépage Melon B.
Afin d’apporter puissance et concentration au vin, les parcelles sélectionnées à la production du Clisson ont des rendements limités. Le cahier des charges, mis en place par les vignerons, autorise ainsi un rendement maximum de 45 Hl/ha.
Après une récolte, en très légère surmaturité et une fois les fermentations terminées, commence l’élevage « sur lie ». Cet élevage consiste à laisser le vin « sur lie », celle-ci est composée de différentes levures et donne au vin, toutes ces qualités.
Pendant cet élevage, d’une durée de 24 mois, on procède au bâtonnage, pratique qui consiste à remettre la lie en suspension, afin d’augmenter l’interaction entre le vin et la lie: ce qui apporte au cru Clisson, complexité, subtilité aromatique et lui assure un fort potentiel de garde.

Bouteille - La vinification - A Propos - Cru Clisson

L’histoire et la démarche

Le Clisson reconnu cru communal Clisson depuis 2011, est le fruit d’une réflexion entre vignerons.
La diversité et les tendances fortes des sols du vignoble nantais ont fait émerger l’idée de muscadet exprimant l’excellence du terroir.
Au début des années 2000, des vignerons se sont regroupés en association: ainsi commençait la naissance du Clisson.

Au cours des années qui ont suivi cette création, l’association a eu pour objectif d’identifier, avec l’aide de géologues et de différents consultants :

  • les limites de l’appellation Clisson
  • les vignes susceptibles de participer à l’élaboration de ce vin
  • l’identification d’un terroir
  • … et les premières cuvées apparurent sous le nom de “Granite de Clisson”

Après de nombreuse années de travail, avec différents organismes, l’INAO a reconnue officiellement la dénomination communale Clisson.

Aujourd’hui notre association regroupe une vingtaine de vignerons produisant du Clisson.

Vignerons Cru Clisson - Histoire et délarche - A Propos - Cru Clisson